LAOS-USA-ATTAQUES-HMONG


AFP

Les Etats-Unis demandent au Laos de régler pacifiquement la question Hmong

Hanoi. Les Etats-Unis ont demandé lundi au gouvernement du Laos de régler pacifiquement le problème de la rébellion Hmong, avertissant Vientiane qu'un échec aurait des conséquences sur leurs relations bilatérales.

Alors que le Congrès doit se prononcer prochainement sur l'octroi ou non au Laos du statut des Relations commerciales normales (NTR), l'ambassadeur américain à Vientiane, Douglas Hartwick, a réitéré les inquiétudes de Washington sur certains dossiers de droits de l'Homme.

"La plus pressante de ses inquiétudes reste la nécessité de trouver une solution au problème tragique de ceux qui se cachent encore dans les jungles reculées du Laos", a estimé l'ambassadeur au cours d'une intervention publique à Vientiane.

"Le Laos doit prendre plus de décisions crédibles en 2004 pour assurer les Américains inquiets et la communauté internationale qu'il règle sérieusement le problème de façon humanitaire", a-t-il ajouté. Quelques milliers de rebelles, restés opposés au régime communiste de Vientiane après avoir combattu avec les Américains avant 1975, ont entretenu l'an passé un climat d'insécurité dans le pays. Plusieurs attaques de bus qui avaient fait des dizaines de morts leur avaient été attribuées par les diplomates étrangers. Le gouvernement avait de son côté accusé des "bandits".

Plusieurs experts et organisations internationales accusent l'armée laotienne d'avoir tenté de résoudre le problème de façon violente. "Le gouvernement lao doit accélérer ses efforts pour convaincre ceux qui sont toujours en fuite de baisser les armes", a affirmé M. Hartwick. L'ambassadeur a estimé que la suppression des barrières commerciales avec le Laos était la meilleure façon d'aider le pays à sortir de sa dépendance à l'égard de l'aide étrangère.

"Continuer à ne pas accorder le statut NTR à un des pays les plus pauvres du monde, 30 ans après la guerre d'Indochine (...) a de véritables conséquences humaines", a insisté le diplomate américain.