URSS-KAZAKHSTAN: LES PERSECUTIONS CONTRE LE RADICAL ZIJAHAN SHAJGELDINOV SE POURSUIVENT.


Alma-Ata, le 21 mai 1991.
Zijahan Shajgeldinov a ete frappe d'amende de 50 roubles pour la recette des signatures sous les petitions du Parti Radical. Mais le procureur du district Moskovskij de la ville Alma-Ata a considere cette punition comme tres legere et a commence la persecution juridique de Shajgeldinov pour "l'organisation de plusieurs manifestations non-sanctionnees". Cette formulation comprend la recette des signatures egalement. Selon le code penal de la republique de Kazakhstan Zijahan Shajgeldinov est menace de 6 mois de prison ou bien d'amende de 2 mille roubles ou bien d'une annee des travaux de correction (cette forme de punition prevoit la retention des 20 % du salaire).
Le 22 mai 1991 Zijahan sera mis a l'examen psychiatrique force malgres qu'il ait deja passe l'examen psychiatrique le 13 novembre 1990 et ait reconnu normal. Shajgeldinov croit que la persecution juridique a comme but sa detention a la clinique psychiatrique.
L'affaire de Zijahan Shajgeldinov est menee par le juge d'instruction Bernazarov.