VIETNAM: LA REPRESSION CONTINUE ! MEMES LES REFUGIES DE L'ONU N'Y ECHAPPENT PAS. PENDANT CE TEMPS L'UNION EUROPEENNE RESTE L'UN DES PRINCIPAUX DONATEURS DU VIETNAM ! EST-CE COMPATIBLE ?


Strasbourg, le 25 septembre 2003. Dans sa réponse E-2607/03FR la Commission se déclare extrêmement préoccupée par la situation du Vénérable Thich Tri Luc (49 ans, nom séculier Pham Van Tuong), membre de l’Eglise Bouddhique Unifiée du Vietnam (EBUV), défenseur de longue date des droits de l’Homme en détention à Ho Chi Min Ville. Son procès initialement annoncé par les autorités vietnamiennes pour le 1er août 2003 a été renvoyé sine die. Les autorités vietnamiennes ont refusé de répondre aux questions du HCR. Le 12 septembre dernier, en totale contradiction avec ses déclarations précédentes, le Ministère des Affaires étrangères vietnamien a reconnu cette détention au secret durant un an, prétendant que Thich Tri Luc avait été « arrêté au poste-frontière dans la province de Tay Ninh » en territoire vietnamien le 26 juillet 2002, et a annoncé qu'il serait jugé en vertu de l’article 91 du Code pénal pour avoir tenté de « fuir à l’étranger dans l’intention de contacter des organisations à l’extérieur dans le but de saper le gouvernement vietnamien ». Ce chef d'inculpation prévoit des peines allant de 3 ans d’emprisonnement à la détention à perpétuité.

Question d'Olivier Dupuis, député européen, radical, à la Commission européenne:

"Quelle a été la réaction officielle de la Commission face à ce mépris flagrant des mécanismes de protection des réfugiés de l’ONU et aux graves violations des Droits de l’Homme qui caractérisent cette affaire ? Entend-elle proposer aux Etats-membres de soulever ce cas de violation du statut de réfugié devant les instances compétentes de l'ONU ? Quelles mesures entend-elle prendre pour amener les autorités vietnamiennes à libérer immédiatement et sans conditions le Vén. Thich Tri Luc ? N'estime-t-elle pas que l'attitude vietnamienne dans cette affaire constitue une raison suffisante pour revoir de manière radicale la politique d’aide et de coopération avec le Vietnam, en particulier celle concernant le Plan de Réforme Légale pour les 10 ans à venir ?"

www.radicalparty.org