VATICAN/PEDOPHILIE : TURCO (RADICAL, IT) DES AUJOURD'HUI LES VICTIMES PEUVENT COMPTER SUR LE SCEAU PONTIFICAL.


Déclaration de Maurizio Turco, député radical au Parlement européen:

"Les conclusions de la rencontre entre le Pape et les évêques américains sont dangereuses pour la société et n'atténuent en rien les risques encourus par les victimes potentielles de violences sexuelles commises par des membres du clergé.

Pas un mot sur le rapport et la coopération entre la "justice" ecclésiastique et la justice séculière des Etats.

Il nous semble aller de soi que le Vatican doive obliger quiconque vient à connaissance de crimes à les dénoncer à la justice, y compris en l'absence d'une dénonciation effectuée par la victime même et à plus fortes raisons si ces délits sont commis par des personnes soumises au droit canonique.

Ce silence nous impose d'agir dans toutes les instances, politiques et judiciaires, à l'encontre de la hiérarchie du Vatican coupable de facto de soustraire à la justice aussi bien les coupables que les complices (même s'ils possèdent un passeport du Vatican).

Je ne pense pas que les futures victimes seront soulagées de savoir que l'abus qu'ils subissent jouit du sceau pontifical."