Trafic d’organes en Chine


En Chine, on peut obtenir un organe en 1 ou 2 semaines seulement ! Ce qui est impensable en Europe ou aux Etats Unis. Cela suppose que les médecins chinois disposent d’une banque d’organes illimitée ! D’où proviennent tous ces organes ?
Une ONG internationale de médecins suivie par d’autres ONG ont lancé un appel à la Haut Commissaire des Droits de l’Homme de l’ONU pour qu’une enquête indépendante soit réalisée en Chine.

DOCTORS AGAINST FORCED ORGAN HARVESTING Et NON VIOLENT RADICAL PARTY
Qui ont initié cet appel au Haut Commissaire des Droits de l’homme
vous invitent à en savoir plus sur la question

le lundi 17 décembre 2012
de 15h à 17h
Hôtel Métropole Salle Wagner
Rue du Rhône ou 34 Quai Général Guisan Genève

Introduction par Dr Damon Noto, Medecin, porte-parole Doctors Against Forced Organ Harvesting

Marco Perduca, Sénateur à Rome et Vice Président Non Violent Radical Party

Antonio Stango, Membre du Conseil Général, Non Violent Radical Party, Transnational
And Transparty

Mauro Poggia, Conseiller National au Parlement de Berne, député au Grand Conseil de Genève et
avocat.

David Matas, Avocat de Droits de l’Homme et auteur du rapport et du Livre Bloody Harvest et co-auteur
du livre State Organs

Professeur Philipe Morel, Député du Grand Conseil de Genève, Vice Président de la Fondation
SwissTransplant et Médecin-Chef du Service de chirurgie viscérale.

Marc Falquet, Député et Président de la Commission des Droits de l’homme du Grand Conseil de
Genève

Arne Schwarz, Expert et Co-auteur du livre State Organs

Info Contacts: Maité Orlandini 078 714 13 54 May Bakhtiar 079 433 30 00 et Kye ja Lee 078 865 39 49