Question parlementaire posée par Olivier Dupuis (NI) à la Commission e réponse donnée par M. Patten au nom de la Commission




Questions parlementaires
QUESTION ÉCRITE E-2534/02
posée par Olivier Dupuis (NI) à la Commission
(11 septembre 2002)

Objet: Arrestation de M. Wan Yanhai, fondateur du Projet Action Sida, par les autorités chinoises


Selon différentes sources, M. Wan Yanhai, fondateur du Aizhi Xingdong (Projet Action Sida), ONG qui s'occupe d'information sur le virus VIH, a été interpellé dans la soirée de samedi dernier à Pékin, puis arrêté. M. Wan Yanhai, âgé de 39 ans, est bien connu pour son combat en faveur des droits civils et, notamment, en faveur de l'affirmation des droits des homosexuels et de la liberté sur l'Internet. Il a été l'un des premiers à affronter de manière politique la question du SIDA, à une époque où le tabou était absolu. M. Wan Yanhai et ses amis ont notamment pris la défense des paysans du Henan, contaminés à la suite d'une affaire de trafic de sang, et dénoncé la complicité des autorités locales dans ce scandale. Le mois dernier, l'association de M. Wan Yanhai a été expulsée de l'université de Pékin, qui l'abritait.

La Commission est-elle au courant de l'arrestation de M. Wan Yanhai? Quelles initiatives a-t-elle prises, ou entend-elle prendre, pour amener les autorités chinoises à procéder à sa libération immédiate et inconditionnelle? Quelles initiatives a-t-elle prises, ou entend-elle prendre, pour amener les autorités chinoises à affronter sérieusement la question de l'énorme scandale du sang contaminé et, plus généralement, à affronter sans tabou la tragédie de l'épidémie du SIDA en République populaire de Chine?

E-2534/02FR
Réponse donnée par M. Patten
au nom de la Commission
(15 octobre 2002)


La Commission a appris avec regret l'arrestation, à Pékin, de M. Wan Yanhai, auteur du Projet de lutte contre le syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA) et défenseur des droits de l'homme.

Comme l'Honorable Parlementaire en a connaissance, la Commission attache une grande importance à la liberté d'expression (partie intégrante des droits de l'homme) et soulève périodiquement la question dans le cadre du dialogue bilatéral institué au sujet des droits de l'homme avec la Chine.

En ce qui concerne l'épidémie de SIDA en Chine, la Commission partage les préoccupations de l'Honorable Parlementaire et considère que la lutte contre le SIDA figure parmi les principaux défis auxquels la Chine est amenée à faire face. Afin d'aider le pays à appréhender le problème du virus de l'immunodéficience humaine (VIH), la Commission met actuellement en œuvre deux projets consacrés spécifiquement à la lutte contre le SIDA, dont l'un est exécuté par une organisation non gouvernementale néerlandaise.

La Commission continuera de suivre attentivement le respect de la liberté d'expression en Chine et maintiendra, grâce à ses projets de développement, l'appui apporté à l'amélioration des conditions locales de prise en charge du VIH.