Les députés européens préoccupés par les violations des droits de l'Homme et le sort des Lao-Hmongs de Xaysomboun


Mouvement Lao pour les Droits de l'Homme

Les députés européens se sont inquiétés des graves violations des des libertés et des droits de l'Homme en République démocratique populaire Lao (RDPL), ainsi que de la situation dramatique des populations Lao-Hmongs de Xaysomboun, et s'apprêtent à lancer des initiatives sur ces dossiers.

Lors d'une audition publique, organisée par la sous-commission des droits de l'Homme lundi 12 septembre 2005 au Parlement Européen à Bruxelles, la présidente du Mouvement Lao pour les droits de l'Homme, Vanida THEPHSOUVANH, a évoqué devant les eurodéputés la "répression silencieuse", infligée au quotidien depuis 30 ans au peuple laotien par le Parti unique au pouvoir. Rappelant que la RDPL reste aujourd'hui "l'un des plus pauvres de la planète", elle a déclaré: "sans vouloir tirer de conclusions hâtives, on peut se demander toutefois s'il n'existerait pas un lien de cause à effets entre l'absence des libertés fondamentales, les violations continuelles des droits de l'Homme, et l'état de sous-développement que connaît le Laos".

Au cours de cette audition sur "les droits de l'homme au Cambodge, Laos et Vietnam", la présidente du MLDH a détaillé les violations des droits des minorités ethniques, la campagne de répression anti-chrétienne, l'arrestation arbitraire des opposants au régime, le dysfontionnement du système judiciaire et le triste bilan du Parti unique.

"Corruption, bureaucratie, absence de transparence, absence de lois et de règles claires, absence de liberté, une économie sous perfusion étrangère, près d'un Laotien sur cinq vivant en exil, une espérance de vie de 55 ans et demi, 47% de la population ne sachant ni lire ni écrire, un PIB d'environ 340 dollars par habitant, un environnement dévasté, une jeunesse sans réel avenir… voilà, Mesdames et Messieurs, la situation de ce pays, où les dirigeants du Parti-Etat, avec des salaires ne dépassant pas 100 dollars par mois, se rivalisent en fortune colossale, en nombre de villas cossues et de voitures de luxe", a-t-elle conclu.

S'agissant de la situation dramatique des milliers de femmes, hommes et enfants Lao-Hmongs, traqués, massacrés par les soldats du régime dans la "zone spéciale" de Xaysomboun, la responsable du MLDH a relaté le calvaire des ces personnes, en informant les eurodéputés que "sauf une urgente action humanitaire internationale, ces populations, composées essentiellement de femmes, d'enfants et de vieillards, sont vouées à une disparition certaine : assauts répétées des forces armées, utilisation de l’arme de la famine". La sous-commission a également auditionné Ruhi Hamid, journaliste de la BBC, auteur d'un documentaire sur la situation des Hmongs au Laos.

A l'issue de cette réunion de quatre heures, les députés européens ont indiqué que des initiatives seront prises dans un bref délai, annonçant le déplacement, du 18 au 22 septembre 2005 à Vientiane, de trois membres de la Délégation chargée des relations avec les pays de l'ASEAN: Marc TARABELLA (Belgique), Véronique MATHIEU (France) et Javier POMES-RUIZ (Espagne).

Mouvement Lao pour les Droits de l'Homme ( MLDH)
Lao Movement for Human Rights (LMHR)
BP 123 - 77206 Torcy Cedex, France - Téléphone/Fax : 33 (0) 1 60 06 57 06
e-mail : mldh@mldh-lao.org