Le secrétaire du PRNTT, Demba Traoré, est parmi les porte-parole du candidat à la Présidence de la République du Mali pour les prochaines élections du 29 avril.


Soumaila Cissé, le candidat de l'Union pour la République et la Démocratie (URD) à la Présidence de la République du Mali, a présenté il y a quelques jours, au siège d'une société de communication, son programme et son équipe électorale.  Parmi eux, des dirigeants du parti et des personnalités notoires de partis alliés et de la société civile. Un des porte-parole du candidat n'est autre que l'avocat Demba Traoré, secrétaire du Parti Radical Nonviolent Transnational et Transparti (PRNTT). Les élections présidentielles auront lieu le 29 avril prochain.

Le bureau électoral national de l'URD a chargé  Pusmane Oumarou Sidibé, ancien ministre, de l'organisation générale de la campagne du candidat officiel du parti. Fort de sa grande expérience dans la gestion des ressources humaines, l'ancien ministre Sidibé pourra compter sur un large éventail de personnalités compétentes, membres du parti ou non, pour atteindre, le soir du 29 avril, l'objectif final de l'élection de Cissé à la tête de l'Etat. 

Ce même candidat à la Présidence ne s'est pas contenté de faire appel aux compétences nationales mais il s'est également assuré la participation de personnalités de la diaspora comme Malamine Koné, président et administrateur délégué de Airness et conseiller spécial du candidat. A ses côtés, on retrouve deux autres conseillers spéciaux: le ministre du Travail et de la Fonction Publique, Abdoul Wahab Berthé et le Professeur constitutionnaliste  Abdoulaye Diarra.
 
En plus de la désignation de ces conseillers, le candidat a mis sur pied un comité constitué de cinq porte-parole.  Demba Traoré, secrétaire du Parti Radical Nonviolent Transnational e Transparti (PRNTT) en fait partie. Les coordinateurs régionaux de la campagne sont par ailleurs neuf dirigeants du parti, experts dans l'organisation des consultations électorales.