Le Parti Radical et “Certi Diritti” à la manifestation de Bruxelles pour la démocratie, l’État de droit et le droit fondamentaux en Hongrie


Une manifestation s’est tenue aujourd’hui à Bruxelles pour la défense de la démocratie, de l’État de droit et des droits fondamentaux en Hongrie, avec la participation de militants hongrois, européens et de la communauté internationale, ONGs (Amnesty International, ILGA Europe) et de l'eurodéputée autrichienne Ulrike Lunaceck du groupe des Verts. Le Parti Radical et l'Association Radicale Certi Diritti ont participé au rassemblement avec Ottavio Marzocchi.

l Partito Radicale e Certi Diritti alla manifestazione a Bruxelles per la democrazia, lo stato di diritto e i diritti fondamenta

La situation en Hongrie précipite de jour en jour, à cause du “coup blanc” réalisé par le Premier Ministre, Viktor Orban, son gouvernement et le parti FIDESZ. Après avoir bâillonné la presse avec une nouvelle loi sur les médias, les autorités hongroises ont modifié la Constitution par le biais d'un série d'amendements, dont la quatrième a été approuvé lundi dernier. Cet amendement permet, entre autres, la limitation des pouvoirs de la Cour Constitutionnelle, la possibilité de déplacer les procès de manière arbitraire, la criminalisation des sans-abri, l'introduction d'une définition restrictive de famille qui affecte les familles monoparentales et homosexuelles, la discrimination entre les religions.
 


La Cour constitutionnelle hongroise avait déjà rejeté ces mesures, également critiquées par le Conseil de l'Europe, et pour cette raison les autorités hongroises ont décidé de les élever à mesures constitutionnelles, pour les rendre pratiquement irréversibles.

La 
Commission Européenne et le Conseil de l'Europe, ainsi que certains États membres et les Etats-Unis, ont exprimé des sérieuses préoccupations, tandis que au Parlement Européen le Président du groupe libéral, Guy Verhofstadt, et celui des Verts, Daniel Cohn-Bendit, ont demandé à la Commission d'engager une procédure de suivi et de sanctions contre l’Hongrie. Le Parlement Européen a également décidé de tenir un débat lors de la session d'Avril, quand le rapport Tavares sur l'état de la démocratie en Hongrie sera publié.l Partito Radicale e Certi Diritti alla manifestazione a Bruxelles per la democrazia, lo stato di diritto e i diritti fondamenta

Le Parti Radical et Certi Diritti à la manifestation à Bruxelles

Traduction: Gabriele Di Battista