CONSTITUTION EUROPEENNE/RELIGION - TURCO (RADICAUX ITALIENS) : LA PROPOSITION RADICALE ENTRE FORMELLEMENT DANS LE DEBAT DE LA CONVENTION ALORS QUE LE VATICAN DEMANDE UNE CITATION AU DIEU... ARGENT


Bruxelles, 27 février 2003 - Déclaration de Maurizio Turco, Président des députés radicaux au Parlement européen:

"Je remercie les députés socialistes espagnols M. Borrell, membre de la Convention, Carnero et López Garido, membres suppléants, qui ont voulu signer et porter au sein du débat de la Convention la résolution "pour le respect des principes de la liberté religieuse et de la laicité de l'Etat dans la future constitution européenne" que j'ai promue et qui - à ce jour - est soutenue par 163 députés européens.

Parmi les faits nouveaux, signalons l'intervention, faite hier à la Commission Affaires Etrangères du Parlement italien, par Monseigneur Boteri, secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne. Ce dernier a introduit une nouvelle requête vaticane, à savoir le respect, par l'ordre juridique de l'Union, du statut particulier dont jouit chaque Eglise et communauté religieuse au sein des ordres juridiques nationaux.

Après les demandes de principe nous voilà parvenus au fait concret : sauvegarder les concordats stipulés par les Eglises avec les Etats nationaux. Concordats qui, à partir de la liberté religieuse, visent des questions plus terrestres. Que ce soit l'exemption de la TVA ou une quelconque forme de financement public garanti.

Maintenant la demande est claire et explicite: c'est un rappel au dieu argent."