39° Congress du Parti Radical Non violent, Transnational et Transparti. Recommandation sur le Balûchistân occidental


39ème Congrès du Parti Radical Non Violent, Transnational et Transparti
17-20 Février 2011

Le 39ème Congrès du Parti Radical Non Violent, Transnational et Transparti, qui a eu lieu à Chianciano, Italie du 17 au 20 Février 2011:

Exprime sa solidarité à l’ensemble de ses membres, associés et amis du Parti Radical Non Violent qui luttent pour s’occuper de l’oppression et des violations de droits des nations et des peoples du monde, en confirmant que la lutte de chacun n’est pas la lutte pour les droits et les libertés que de leur people, mais une lutte pour renforcer et promouvoir la cause de la liberté et de la démocratie partout dans le monde;
Réaffirme son engagement envers les principes de démocratie, de non violence, d’autodétermination et de conservation de l’environnement;
Comprend que les raisons sous-jacentes à la discrimination raciale, ethnique, religieuse et de genre sont de nature politique, conçues pour opprimer et réduire au silence un peuple à l’avantage d’un autre.
Croit que le respect partiel des traités et des conventions internationaux revient au non respect et que l’exception ou l’exclusion de certains articles ne devraient pas être tolérées.
Confirme sa forte condamnation du recours à la peine de mort surtout dans les cas où il manqué une procédure judiciaire adéquate et transparente et confirme son engagement à lutter en faveur d’une moratoire globale et immédiate sur son recours, visant à son abolition totale.

Le 39ème Congrès du Parti Radical Non violent par la présente:

Rappelle à la communauté internationale que la plupart des états sont multiethniques, multi-religieux et multi-langues et souligne dans ce contexte l’importance de sauvegarder et de respecter continuellement les droits de l’ensemble des nations et des peuples ;
Réitère à la communauté internationale et au Conseil des Nations Unis sur les Droits de l’Homme que la sécurité et la stabilité partout, notamment au Moyen Orient, dépendent du respect pour les droits collectifs de l’ensemble des nations et des peoples, et des garanties que leurs droits seront inclus dans le processus politique;
Demande que les Nations Unies et l’UE entreprennent des actions fermes en vue de faire pression sur le régime Iranien pour qu’il cesse ses pratiques de suppression religieuse et de conversions forcées des Sunnites envers le Shiisme.
Demande aux NNUU et à l’UE de faire pression sur le gouvernement Iranien pour qu’il cesse le développement et les essais de missiles au Balûchistân.
Invite à une cessation immédiate des exécutions supportées par l’état, qui en Iran, seulement depuis le début de 2011 ont été de l’ordre de 86 au moins avec beaucoup plus de condamnés sous silence.
Demande la libération de tous les activistes politiques et l’établissement de lois en matière de liberté d’association, d’expression et d’accès à l’information, sauvegardée dans beaucoup de traités internationaux et prévue par la constitution iranienne.
Demande l’abolition immédiate du recours à la peine de mort qui est utilisée d’une manière disproportionnée dans des affaires soumis contre des ethnicités et des religions nationales non dominantes en Iran, sans le juste procès ni la transparence judiciaire et qui affectent un nombre important de femmes, de leaders religieux Sunnites et d’enfants.
 

© 2011 Partito Radicale. Tutti i diritti riservati